Zuckerhütl

Le discret - Seven Summits Stubai

Le nom de la plus haute montagne des Alpes de Stubai n'est pas le fruit du hasard. Il suffit de regarder le sommet depuis l'Est pour comprendre pourquoi le Zuckerhuetl se nomme ainsi.  Taillé à la manière d'un pain de sucre d'un côté, gracieux de l'autre, escarpé, rocheux et rugueux si on le regarde sous un autre angle. Malheureusement, la couche de glace qui recouvrait encore le sommet jusqu'en 1980 diminue comme une peau de chagrin. Pour autant, le Zuckerhuetl mérite d'être élevé au rang des tout-puissants. Entièrement situé dans le Tyrol du Nord, le roi incontesté du haut Stubai est tout proche de la frontière avec le Tyrol du sud. Malgré ses 3507 mètres de hauteur, le Zuckerhuetl est une montagne plutôt discrète, toutefois loin d'être facile à escalader. L'ascension du sommet en particulier recèle bon nombre de difficultés.

Une récompense amplement méritée

Une fois en haut du plus élevé des 7 sommets, un regard d'Ouest en Est en passant par le Sud suffit pour réaliser à quel point la fatigue de l'ascension n'est rien à côté de cette beauté. D'un côté, le massif des Dolomites rayonne de beauté, de l'autre, les Alpes de Zillertal montrent leur plus beau sourire. A côté, le massif du Hohe Tauern et ses deux sommets phares,  le Großglockner et le Großvenediger trônent fièrement, saluant les Alpes d'Ötztal et le massif des Karvendel.

Un abri sûr

Joseph Anton Specht, célèbre  alpiniste autrichien, compte plusieurs premières ascensions à son actif. Accompagné par le meilleur guide de la vallée de Stubai Alois Tanzer, il est le premier à avoir atteint le sommet du Zuckerhuetl (3507 mètres) depuis le côté sud du Schaufelnieder, en passant par le Pfaffenjoch et la Pfaffenschneide. Il faudra encore attendre quelques années, à partir de 1875, pour que des alpinistes partent régulièrement à l'assaut du sommet du Zuckerhuetl, encouragés par l'activité toujours croissante de l'Association alpine autrichienne.  C'est à cette époque qu'a été construit le refuge Dresdner Hütte au pied du glacier de Stubai, premier refuge de montagne de la vallée de Stubai. Des bergers, des chasseurs de chamois et des guides expérimentés ont également joué un rôle important dans la mise en valeur de la montagne.

Seven Summits - Zuckerhütl

longueur du parcours
11.77 km
Temps total de l'itinéraire
06:00 h
altitude mètres de montée
727 hm
Dénivelé en descente
1597 hm
Point le plus haut
3495 hm
difficulté
dur
Endurance
4
Compétence
4
voyage en transport public:
Depuis la gare principale d’Innsbruck en bus jusqu’au dernier arrêt dans le Stubaital - Mutterberg, station aval du glacier de Stubai.
voyage en voiture:
De la ville olympique d'Innsbruck en passant par Schönberg jusqu'au bout de la vallée, se trouve la station inférieure du Stubai Gletscherbahnen.
parking:
Station de la vallée du glacier de Stubai.
point de départ:
station aval du téléphérique du Schaufeljoch, glacier de Stubai (3170 m)
point d'arrivée:
Dresdner Hütte
état du chemin:
Caractéristiques : Excursion comprenant la traversée du glacier et des passages d'escalade (UIAA II), équipement complet obligatoire (corde, crampons, etc.), sens de l'orientation développé en cas de brouillard, capacité à dégager des personnes d'une crevasse. Nous recommandons aux personnes insuffisamment expérimentées pour partir seules de faire l'excursion en compagnie d'un guide de montagne diplômé d'état. Attention, il est nécessaire d'être un randonneur avisé et d'être en bonne condition physique, même si vous faites appel à un guide.
meilleure saison:
Janv.
Févr.
Mar
Avr.
Mai
Juin
Juill.
Août
Sept.
Oct.
Nov.
Déc.

profil d'altitude

Il se passe beaucoup de choses dans le Stubai

Afin que vous restiez informé sur les nouveautés de la vallée, même quand vous n'êtes pas en vacances, vous pouvez souscrire à notre newsletter.